Éthique et art : Discussion à propos de « The Man Who Sold his Skin »

Mardi 28 septembre 2021 au cinéma Kosmos (Zurich), dans le cadre du Zurich Film Festival.

Discussion avec la critique de cinéma Silvia Posavec, présentée par le Filmbulletin. (Événement en langue allemande)

S’inspirant de l’œuvre « Tim » de l’artiste belge Wim Delvoye (voir ici l’article de J. Emil Sennewald paru 2017 dans le Kunstbulletin, Zurich), la metteure en scène tunisienne Kaouther Ben Hania raconte par son film « L’Homme qui a vendu sa peau » (anglais : « The Man Who Sold His Skin ») l’histoire de Sam, réfugié syrien, qui accepte de se faire tatouer le dos d’un visa Schengen par un artiste contemporain belge.

Son propre corps, transformé en œuvre d’art vivante et promptement exposé dans un musée, Sam se rend bientôt compte qu’il a vendu bien plus que sa peau…

« L’Homme qui a vendu sa peau » est sorti en 2020. Il est présenté dans la section Orizzonti de la Mostra de Venise 2020 puis au Festival international du film indépendant de Bordeaux. Le 15 mars 2021, le film est retenu parmi les cinq nominés pour l’Oscar du meilleur film international, et sera ainsi le premier film tunisien à concourir dans cette catégorie. (source: Wikipédia)

Posts created 8

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
error: Content is protected !!