Elliot Dubail, texte par Colin Lemoine

Elliot Dubail fut un artiste tout entier livré à sa peinture, posté entre rigueur et instinct. Résolument figuratif et fortement influencé par l’imagerie religieuse, il a produit une œuvre intime et fulgurante. Cet ouvrage nous laisse apprécier la maîtrise de cet artisan de la matière et véritable scientifique de la couleur, chez qui une perspective marquée installe des lieux silencieux accueillant des personnages anonymes. Chaque chapitre nous immerge un peu plus dans l’œuvre et les compositions sibyllines du peintre, si bien que sa fougue devient presque palpable, grâce à des cadrages sur des détails de ses toiles proposés en pleine page, qui nous emmènent au plus près de sa touche.

Dans cette première publication, on voit évoluer la palette d’Elliot Dubail, conjointement à ses supports et ses sujets. Cette monographie présente 4 séries : les productions de son premier atelier, celle des « Cuivres et Corten » pour laquelle il travaille la réaction chimique des acides de la peinture avec ses supports métalliques, « Les Bains » dans laquelle la lumière vient rompre le silence de ces toiles nébuleuses, et « L’Appartement » qui renoue avec une géométrie fournie et multicolore. Les textes, mêlant analyse et souvenirs, donnent à cette monographie un caractère profond et intime, hommage à ce jeune artiste disparu prématurément en 2018.

Posts created 5

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
error: Content is protected !!