Prix Pierre Giquel 2020

Prix Pierre Giquel de la critique d’art
Pierre Giquel (1954-2018) était membre de l’AICA. Son nom perdure désormais à travers le prix de la critique d’art créé à l’initiative de ses amis Fabrice Hyber et Pierre-Jean Galdin, directeur de l’École des beaux-arts de Nantes où il enseignait. Giquel incarnait comme nul autre le statut hybride du critique, entre littérature, commissariat d’exposition, journalisme, histoire de l’art, professorat. Il était en outre poète, façon pour lui de déployer une parole libre et inventive sur l’art. Il aimait les mots autant que les formes et les couleurs, et les faisait résonner au diapason de celles-ci. Le premier prix portant son nom a été décerné en octobre 2020. Généreusement doté d’un montant de 15000 euros, il récompense une ancienne étudiante de l’École des beaux-arts de Paris, Laetitia Paviani, fondatrice avec l’artiste Camilla Wills du magazine Baby Doc. Au vu des 300 dossiers de candidature reçus, le jury a décidé d’attribuer un deuxième prix destiné à un artiste écrivant sur un artiste. Le lauréat est un sculpteur de trente ans, diplômé de la Villa Arson, Quentin Euverte. Créateur de la structure éditoriale Bakshish, il est notamment actif au sein de la coopérative d’artistes et d’artisans « Industrie culturelle ». Tous deux adoptent dans leurs écrits des postures transversales. Éloignée des discours de savoir, leur production porte la marque de leur formation ; elle relève d’une approche privilégiant la complicité entre artiste et critique et se fait volontiers expérience langagière, promenade, fiction.
Les candidatures pour le prix Pierre Giquel 2021 peuvent être envoyées à : prixpierregiquel@gmail.com avant le 24/1/2021.
Catherine Francblin

Posts created 1

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
error: Content is protected !!