Vanessa MORISSET

Docteure en histoire de l’art et critique d’art, Vanessa Morisset s’intéresse à peu près à tout, suivant un programme inspiré du « sortir de la philosophie par la philosophie » de Gilles Deleuze transposé à l’art.

En tant qu’historienne, elle travaille sur les relations entre l’art et les autres domaines, notamment la culture et la cinéphilie populaires. Sa thèse portait sur Mimmo Rotella et ses décollages d’affiches de cinéma – westerns, péplums, films fantastiques et d’horreur – à Rome, autour de 1960.

Critique d’art, elle collabore régulièrement à 02 et  Esse.

Mais une réflexion mêlée d’amour fou pour l’écriture la conduit aussi à d’autres productions textuelles avec en tête la belle idée de Michel Leiris « c’est par la subjectivité (portée à son paroxysme) qu’on touche à l’objectivité ».

Elle enseigne l’histoire des arts et la culture générale à l’ESAD de Reims.

Photo: Camille Moravia

 

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
error: Content is protected !!