Morgan LABAR

Morgan Labar est enseignant, critique et historien d’art. Diplômé en philosophie et docteur en histoire de l’art contemporain (Paris 1, 2018), il a été en 2019-2020 lauréat de la bourse postdoctorale de la Terra Foundation for American Art à l’Institut National d’Histoire de l’Art, avec un projet portant sur les rapports entre stand-up comédie, art vidéo et performance en Californie dans les années 70.

Ses récentes publications incluent le chapitre « Arts plastiques et performance artistique » dans L’histoire du rire moderne dirigée par Alain Vaillant et Matthieu Letourneux (CNRS édition) et l’article « D’une scène à l’autre, d’un dispositif à l’autre. William Wegman et le modèle du sketch comique » dans le numéro de la revue Les Cahiers d’Artes consacré aux scènes de l’humour. Il contribue en outre à des revues académiques (Histoire de l’art, Sociétés &Représentations, Humoresques, Ridiculosa) et spécialisées (artpress). L’ouvrage issue de sa thèse et intitulé La gloire de la bêtise. Régression et superficialité dans les arts depuis la fin des années 1980 paraîtra en 2021 aux Presses du réel.

Morgan Labar enseigne actuellement l’histoire de l’art contemporain à l’École normale supérieure. Il y anime le séminaire « Autochtonie, hybridité, anthropophagie ».

 

https://www.ens.psl.eu/actualites/la-culture-l-arret-et-ses-vertus

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
error: Content is protected !!