Jean-Christophe ARCOS

Critique d’art et commissaire d’exposition, Jean-Christophe Arcos est né en 1977, il vit et travaille à Paris et Marseille. Chargé du programme curatorial de la Ville de Paris (11e) jusqu’en 2014, il a parallèlement lancé le Cinéma de la Nouvelle Lune puis le Cinéma du Solstice en 2017, avant d’intégrer l’équipe du BAL à Paris. Il a par ailleurs été commissaire invité par la Biennale de Belleville ou le Palais de Tokyo et pris part aux programmes de Documents d’artistes et des FRAC Nord Pas de Calais et Champagne-Ardenne pour CEA, tout en contribuant à différentes publications, revues et catalogues (Casa de Velazquez, Presses du réel, Quotidien de l’Art dans le cadre d’Ekphrasis…). Nommé au Prix AICA 2018, il a également été le rapporteur du Prix des Amis du Palais de Tokyo, pour Andrés Baron puis Eva Medin (lauréate 2020). Depuis 2019, il est délégué général du réseau Provence Art Contemporain.

Lauréat de la bourse de recherche curatoriale des Rencontres d’Arles, il travaille actuellement à la publication d’un livre explorant les rapports entre la photographie et l’industrie lithique, dans le fil d’une recherche en cours intitulée « Le cercle de la pierre » dont le premier volet s’est déployé à la Villa Belleville.

Il enseigne au sein de l’équipe d’enseignant•e•s chercheur•e•s d’Aix Marseille Université. Explorant les contextes et leurs contraintes, en particulier les tensions entre le cadre de l’exposition et les objets ou les sujets qui s’y déploient, il se penche en particulier sur la relation entre l’artiste et son environnement et les liens entre histoire de l’art et histoires idées.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
error: Content is protected !!