Charlotte COSSON

Historienne de l’art, Charlotte Cosson enseigne à Science-Po Aix et aux Beaux-Arts de Montpellier. De 2012 à 2020, elle a cosigné ses expositions, textes et conférences avec Emmanuelle Luciani avec qui elle a fondé oracular/vernacular, southway studio, Paradise/A Space for screen addiction et organisé des dizaines d’expositions dont « COOL – As a State of Mind » au MAMO (Cité Radieuse, Marseille), « Précapital » avec Nicolas Bourriaud à la Panacée-MOCO (Montpellier), « Domestic » à Truth & Conséquences (Genève) ou « From transhuman to South perspectives » chez Rowing (Londres). Rédactrice en chef de la revue CODE Southway, elle a été nominée en 2018 pour le prix AICA-France de la critique d’art et, avec Southway Studio, pour le prix de la fondation Ricard par Neïl Beloufa. Depuis 2020, elle dirige une équipe de recherches sur les états modifiés de conscience comme accélérateurs possibles d’une société par-delà le régime de séparations capitaliste : un avenir permaculturel/écoféministe. Elle est l’auteure de Neuf artistes en quête d’un format pour exposer leur savoir (2012) et a contribué à de nombreux catalogues d’expositions dont Vision of Love (2015), Caroline Achaintre: Permanent Wave (Belevedere Museum, Vienna, 2019), et To Try to Speak no Lies (Fraeme, 2019). Afin de participer activement à cette redéfinition sociétale dans son quotidien, elle canalise des chants pour soigner le vivant et enseigne la transe afin de permettre une reconnexion à ce qui nous entoure et nous constitue.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
error: Content is protected !!