Arlène BERCELIOT COURTIN

Née en 1982, Arlène Berceliot Courtin est critique d’art et commissaire d’exposition indépendante basée à Paris. Son approche curatoriale s’incrit en dialogue avec des références tant littéraires que cinématographiques. À travers une approche analytique des concepts apparus et théorisés en France dans les années 60 et 70 ayant vu la naissance quasi-simultanée du Nouveau Roman et de la Nouvelle Vague (réunis pour certains sous le label outre-atlantique de French Theory). Ses recherches critiques incluent également une tentative d’analyse du langage et du concept même de nouveau, notamment par la pensée structuraliste de Roland Barthes ou d’Alain Robbe-Grillet.
En 2018, elle initie furiosa, le premier non-pofit basé à Monaco dédié à la promotion de l’art contemporain au sein de la Principauté et à l’international. Elle a récemment été invitée à programmer des expositions à la Galerie des Galeries, Galeries Lafayette, (Always Someone Asleep and Someone Awake, 2018) autour de la notion de fête qu’elle soit quotidienne, improvisée, issue d’une simple célébration d’un temps prosaïque ou fruit d’une certaine exception galerie Allen (Casa Miller, 2017) un projet autour de la figure énigmatique de l’architecte turinois Carlo Mollino ainsi qu’à Air de Paris (N a pris les dés, 2015), une exposition en deux temps inspirée par les nombreuses fictions labyrinthiques du pape du Nouveau Roman dont le titre provenait d’ailleurs d’une version anagrammatique de son premier film couleur Eden et Après. Depuis une dizaine d’années, elle a également collaboré avec des artists-run- spaces tels que Shanaynay, Moins Un, La Salle de Bains et contribué à des publications dédiées à l’art contemporain en France.

photo : © Hélène Mauri 2017

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
error: Content is protected !!