MASTER-CLASS PARIS/ALGER #1

Les étudiant·e·s de la première session devant un tableau d’EL Meya (Maya Ouarda Benchikh), Le Salon, 2015-2017. Acrylique sur toile, 290 x 300 cm.

La première session de la Master-Class Paris/ Alger, portant sur la critique d’art, ses définitions et enjeux, la pratique de l’écriture, etc., s’est tenue devant une dizaine de jeunes participants algériens, par zoom, les vendredi 26 mars, samedi 27 mars et samedi 03 avril 2020.

La formation dispensée par Florian Gaité, philosophe et critique d’art*, et organisée à Alger par rhizome en partenariat avec l’AICA France soutenue par l’Institut français, a obtenu un grand succès.

Les étudiants, tous passionnés par le sujet, ont dévoilé des talents d’observation et d’écriture de haut niveau. Issus des médias spécialisés, de l’animation culturelle ou des Beaux-arts, déjà actifs sur le terrain, ils et elles partagent tous le désir ardent de développer leurs compétences en écriture critique.

Le deuxième volet de cette formation en trois parties développera le thème de L’exposition dans tous ses aspects. Nous vous tiendrons au courant en lançant un appel d’offre pour déterminer, parmi les membres de l’AICA France intéressé·e·s, celle ou celui qui en assurera le contenu (moyennant rémunération grâce à notre partenariat avec l’Institut Français).

Voici quelques réactions reçues après-coup :

De la part de rhizome :

Nous tenons à vous remercier pour ces journées de formation exceptionnelles ! Les retours étaient excellents et les participants étaient très contents. Nous avons également eu une bonne dynamique de groupe qui semble d’ailleurs prometteuse pour de futures collaborations entre eux, ce qui est très encourageant pour les futures formations. 
Amitiés, 

Myriam Amroun, rhizome

De la part des étudiants :

Je tiens à tous vous remercier pour ces riches et généreux moments d’échanges, que je ne risque pas d’oublier d’aussi tôt ! 

Ramy Benaferi

J’aimerais également vous remercier toutes et tous pour cette magnifique expérience. J’ai beaucoup appris auprès de chacun de vous et espère qu’on se reverra très bientôt !

Lydia Haddag

Je tiens à vous remercier pour ces précieux moments de partage, en toute sincérité et bienveillance. J’aurais apprécié vous rencontrer en personne. En espérant que ce soit possible dans un futur proche.  Un merci tout particulier à Florian pour avoir, de manière très ouverte, partagé avec nous votre passion ainsi que vos questionnements, ainsi qu’à Myriam pour avoir très efficacement et agréablement gérer les aspects logistiques de cette formation.

Solène Bourezma


*Docteur en philosophie, ATER à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Florian Gaité est chercheur associé de l’Institut ACTE. Membre de l’Association internationale des critiques d’art (AICA), lauréat du Prix AICA-France 2019, Florian Gaité a travaillé pour la presse écrite (Artpress, The Art Newspaper, paris-art) et la radio (« La Dispute » sur France Culture). Lauréat de l’aide à l’écriture d’un essai critique 2019 (INHA/Institut Français), il rédige dans ce cadre Plasticien du bled. L’art algérien en quête d’autonomie, une enquête sur la scène contemporaine algérienne parue dans la revue Critique d’art. Il publie en 2021 son premier ouvrage, Tout à danser s’épuise, aux éditions Sombres torrents.

Posts created 71

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
error: Content is protected !!