cent-textes_RENE DENIZOTCent textes, sans images… C’est une décision lapidaire, un choix de textes sans commentaire. Des années 1970 à nos jours, ces écrits ne sont ni la chronique d’événements artistiques ni la rétrospective d’une histoire de l’art. Ici et maintenant, ils donnent des « nouvelles » de l’art. Ce sont des nouvelles intempestives.
Au bord de l’errance qui situe les textes, l’écriture s’affranchit du récit. Postscriptum, elle cherche à vivre sa vie plutôt qu’à raconter la mienne. Elle relance sur le vif la question de l’œuvre.
Lire ou relire les textes entre eux, si c’est une façon de « raconter sa vie », seule la vitalité de l’écriture est en jeu. Elle livre les textes à une autre lecture, une lecture contemporaine, dont le fil de l’histoire est rompu, dont la référence à l’art est suspendue. C’est une lecture de rencontre, qui s’ouvre et se ferme où elle veut.

paru en novembre 2014 — Les presses du réel – domaine Critique, théorie & documents
15 x 21 cm (broché)
592 pages

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page