Portrait de Pascal Amel

Pascal Amel est né en 1957 à Rouen. Ecrivain, critique d’art, il vit entre Paris et Essaouira (Maroc) depuis une vingtaine d’années.

Il a notamment publié deux récits : La Passion de Costa Kathem, en 1988 ; l’Heure du loup, en 1991, tous deux aux éditions Noël Blandin. Une suite de livres bibliophiliques intitulée Sur les traces d’Empédocle (avec une série de ses poèmes et des gravures de Najia Mehadji). En 1998, il fonde, à Essaouira, avec Abdeslam Alikane, le Premier festival de la culture des Gnaoua qui, depuis, a lieu tous les ans. Il crée, avec Teddy Tibi, en 2002, la revue d’art bimensuelle (art absolument) dont il est le rédacteur en chef. En 2011, il est le commissaire de l’exposition Paris et l’art contemporain arabe (Villa Emerige, Paris) qui a également été présentée à Beyrouth, à Sanaa et à Rabat. Auteur de Paul Gauguin, portrait de l’artiste en prophète bénéfique, éd du Regard, février 2014 et Rembrandt, L’humanité, éditions du regard, 2016.

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page