Portrait de Marie Chênel

MChenelNée à Nevers en 1985, Marie Chênel est active depuis plusieurs années en tant que critique d’art. Elle écrit pour des monographies d’artistes (Mathieu Mercier, éd. Snoeck, 2015 ; Marie Lelouche, éd. Alberta Pane, 2016), des catalogues d’exposition (Arts et cinéma, 120 années d’échanges, Turner Publications, 2017 ; 62e Salon de Montrouge, 2017), des galeries et des institutions, tout en collaborant à des revues spécialisées (dont Artpress, Le Quotidien de l’Art, Slash/Magazine, La belle revue). Après des études en histoire de l’art et en commissariat d’exposition (M2 STE, Paris I Panthéon-Sorbonne), elle a travaillé au Jeu de Paume et à l’Emba/galerie Édouard-Manet de Gennevilliers. De 2013 à 2016, elle assiste le commissaire Dominique Païni dans la conception d’une exposition collective portant sur cent-vingt années de relations entre arts plastiques et cinéma (La Cinémathèque française hors-les-murs, CaixaForum Barcelone et Madrid, 2016-2017). Elle développe plusieurs activités en parallèle, notamment pour le Palais de Tokyo et la Fondation d’entreprise Hermès. En 2017, elle est la critique invitée du programme « Les Chantiers – Résidence » initié par le centre d’art contemporain Passerelle (Brest) et Documents d’artistes Bretagne.

 

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page