Image (2) - CopieWEBFabienne Dumont est historienne de l’art, critique d’art et enseignante. Sa thèse est devenue un livre, Des sorcières comme les autres – Artistes et féministes dans la France des années 1970 (PUR, 2014). Son intérêt pour les questions féministes, de genre et queer l’a amenée à éditer une anthologie, La rébellion du Deuxième Sexe – L’histoire de l’art au crible des théories féministes anglo-américaines (1970-2000) (Presses du réel, 2011). Après avoir enseigné à l’Université (Paris 1 – Panthéon/Sorbonne, Lumière Lyon 2), elle est aujourd’hui professeure à l’EESAB. Son travail critique comprend une recherche de fonds et un soutien à la création actuelle. Elle contribue régulièrement à des ouvrages collectifs, des actes de colloques et de séminaires, des catalogues d’exposition (elles@centrepompidou au MNAM, Linder – Femme/objet au MAMVP…), mais aussi à des revues d’histoire de l’art (Perspective, Critique d’art, Histoire de l’art, n.paradoxa…), d’histoire et d’histoire des femmes ou du genre (Clio, Histoire et Mesure, Cahiers du Genre…) et des revues d’art contemporain (Inter, art actuel, La Belle Revue…). Ses centres d’intérêt concernent aussi les questions postcoloniales et les rapports sociaux de classe, et, dans cette perspective croisée, elle prépare un essai monographique : Nil Yalter – À la confluence des mémoires migrantes, du féminisme et du monde ouvrier. Par ses connaissances des archives publiques et privées, elle collabore à la réalisation d’expositions, en France et à l’étranger.

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page