Portrait de Fabienne Bideaud

fabiennebideaudHistorienne de l’art, Fabienne Bideaud est basée à Paris où elle poursuit une activité de commissaire d’exposition indépendante et de critique d’art. De 2008 à 2010, elle est assistante curatoriale pour la 11e exposition suisse de sculpture, « Utopics », à Bienne, en Suisse. Depuis 2010, elle réalise un certain nombre d’expositions, telles Mètre Carré (Paris), Le champ de dispersion (Paris), Ready for fatality ? (Berlin), intervient dans les écoles d’art – au Royal Institute of Art, Stockholm ; Ensa, Bourges ; ésam, Caen ; et participe à des résidences liées au commissariat d’exposition, (Gwangju, Corée du Sud ; Prague, République Tchèque ; Budapest, Hongrie ; Marseille invité par Documents d’artistes ; Stockholm invité par Iaspis). En 2012-2013, elle est la commissaire d’exposition invitée de La Box, Ensa Bourges, où elle développe un programme intitulé « On n’est pas sorti de l’objet », en collaboration avec l’artiste Ann Guillaume. Elle réalise l’exposition des diplômés de cinquième année, Souvenirs et mémoires artificielles et son catalogue, à l’école supérieure d’arts et médias de Caen/Cherbourg. Elle participe également au programme d’échange entre la France et l’Allemagne intitulé « Jeunes commissaires » organisé par l’Institut français de Berlin et le Goethe Institute. Lauréate avec Donatella Bernardi de la bourse 2013 pour la programmation en art contemporain attribué par le Fonds cantonal d’art contemporain de Genève, elle réalise l’exposition Smoking Up Ambition ! en 2014 au Pavillon Sicli à Genève. Elle fut invitée avec l’association Golden Brain (dont elle est membre fondatrice avec Donatella Bernardi) a participé à la première biennale des espaces d’arts indépendants de Genève, BIG, en juin 2015. Elle vient de terminer un cycle de deux expositions, intitulés « La vérité des apparences » entre la Tôlerie, Clermont-Ferrand et la galerie De Roussan, Paris. Elle s’intéresse à la compréhension d’une scène artistique locale dans son contexte, dans ses modalités de production et dans ses enjeux théoriques et environnementaux (sociaux, politique, économique) et dans ses déplacements.

 

 

 

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page