Portrait de Fabien Pinaroli

fabienpinaroliFabien Pinaroli enseigne l’histoire de l’art contemporain (Universités Lyon 2 et Saint-Étienne). Ses écrits sont publiés dans des monographiques et magazines (dont L’art-Même, FluxNews, Frog, Hippocampe, Archistorm, ZeroQuatre) et des actes de colloques. En 2008, il co-édite le livre Harald Szeemann. Méthodologie individuelle (JRP-Ringier). Ses recherches sur l’organisation britannique Artist Placement Group – APG – créée par des artistes dans le but de se « placer » dans des entreprises et des institutions publiques sont publiées dans la revue 2.0.1 (Université de Rennes 2). Il travaille régulièrement avec Iain Baxter, fondateur de la N.E. Thing Co. alias NETCO, précurseur des artistes qui utilisent la structure entrepreneuriale comme médium. L’ouvrage collectif Re: vers une histoire mineure des performances et des expositions (it: éditions) est publié suite à son commissariat de CoB#2, un reenactment de l’exposition Celebration of the Body (NETCO, 1976). Lors des 4e ateliers sur la contradiction, il publie une recherche-action sur les œuvres qui ont intégré la participation du public et sur ses propres expérimentations, des projets qu’il nomme « coopératifs » (Presse des mines). L’exposition indexmakers et la publication associée (Les cahiers du 19) font état de recherches sur Seth Siegelaub et Steward Brand et leurs méthodologies de bibliographes.

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page