Portrait d’Anne-Marie Morice

Anne-Marie Morice est commissaire d’exposition, essayiste, conseil en art contemporain numérique. Elle a écrit sur la photographie et la vidéo dans Télérama, La Croix, Révolution, avant de devenir créatrice, en 1995, et directrice artistique du projet Synesthésie jusqu’à 2014 . En 2016 elle conçoit, crée et dirige un nouveau média en ligne Transverse, un site collaboratif conçu comme un répertoire des oeuvres de l’art contemporain indexé pour optimiser les possibilités de navigation dans le site à partir des oeuvres. Elle organise des commissariats d’art contemporain et numérique en France et à l’étranger. Cf notamment le cycle Transimages qui s’est décliné au Palais de Tokyo, à la Biennale de l’Image de Biarritz, au Japon, à l’Ile Maurice. Elle installe des oeuvres dans des contextes insolites : lieux patrimoniaux aussi bien que galerie éphémère, installation permanente dans le logement social, etc. Elle a été chargée du commissariat des « Virtuels » pour la biennale La Force de l’Art organisée par le ministère de la Culture au Grand Palais en 2009. Elle a également été chargée de commissariats et de la direction éditoriale des catalogues de la Biennale Art Grandeur Nature, organisée par le Conseil général de la Seine Saint-Denis de 2004 à 2008. Elle a donné des conférences au 104, à la Fondation Palladio, au CNAM, dans diverses écoles d’art (Beaux arts de Paris, Valence, Le magasin, OK Centrum Linz…). En 1995, elle crée le projet Synesthésie, d’abord site-revue puis Fabrique de culture art & numérique à Saint-Denis. En 2002, elle crée le Centre d’art virtuel, une collection dématérialisée qui compte une trentaine d’oeuvres originales en ligne (www.synesthesie.com/cav). Elle est chevalier des Arts et Lettres et membre du Conseil d’administration et de Perfectionnement de l’UFR Arts plastiques et Sciences de l’Art de l’Université Paris 1 – Sorbonne.

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page