Victor Hugo avec Claude Lévi-Strauss ? Qu’est-ce à dire ? Hugo n’est pas seulement notre poète national. Avec Lévi-Strauss, mais aussi avec Jakobson, Saussure, Benveniste, McLuhan, Günther Anders ou Legendre, il est un contributeur majeur de la pensée des XXe et XXIe siècles, aux avant-postes de l’anthropologie et de la linguistique actuelles. C’est ce que démontre Françoise Choay dans une thèse vigoureuse et stimulante. Il nous aide à penser les conséquences de la mondialisation du double point de vue : et de notre identité nationale, et de notre appartenance à l’espère humaine.

Docteur d’État en philosophie, historienne des théories et des formes urbaines et architecturales, ancien codirecteur de l’Institut français d’urbanisme, Françoise Choay a enseigné dans des universités européennes, nord-américaines et japonaises. Elle est notamment l’auteur de La Terre qui meurt (Fayard, 2011) et de La Règle et le Modèle (Le Seuil, 1980 ; nouvelle édition, 1996).

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page