Depuis une dizaine d’années, le documentaire filmique est devenu une pratique hybride qui mêle cinéma, théâtre, vidéo et performance, marquant ses distances avec la prise directe. Construisant des situations et générant de nouvelles expériences, il s’affranchit souvent de la relation authentique au réel qu’il devrait pourtant garantir. De tels bouleversements impactent sa théorisation esthétique qui, pour l’essentiel, procède des seules études cinématographiques et limite le fait documentaire à la seule captation du réel.

Avec le concours de l’équipe de recherche Aesthetica, art & philosophie,
UMR ACTE 8218 – université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – CNRS

Presses universitaires de Rennes
2014
ISBN : 978-2-7535-3383-7
Prix : 16,00 €
Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page