CASTANT

Écrans de neige, photographies, textes, images (1992-2014), Éditions Filigranes, Hors collection, Trézélan, 2014, 160p.

Avec la participation de Christian Gattinoni, Jean-Marc Lalanne et Iwona Tokarska-Castant.

Et des entretiens avec Jean-Marc Huitorel, Philippe Mairesse, Roger Pic et Marc Trivier.

Parce que j’étais idéaliste, et parce que les utopies de l’histoire avaient tourné le dos à ma génération, et parce que, aussi, l’une des dernières figures possibles du lyrisme semblait résider dans le journalisme sur l’art, sa contemporanéité et sa saisie fulgurante, quasi poétique de l’instant, de l’éphémère dont il devenait alors le laboratoire d’une forme de fièvre. Parce qu’il sera toujours un temps où la presse écrite représentera une contre-culture, quelque chose comme une résistance politique à l’homogénéisation de masse des idées et des signes, et parce que je croyais aux aspirations profondes, qui venaient des revues des avant-gardes artistiques de l’entre-deux-guerres, et de celles des années 1960, et aussi d’un engagement dont le fer de lance, avant tout engagement, précisément, était le style… Pour toutes ces raisons, que ces articles pourraient un jour construire une aventure autonome, fragmentaire et aléatoire, hétérodoxe et subjective de l’histoire de la photographie m’était vite venu à l’esprit… Ce livre en est l’histoire… Écrans de neige réunit donc des articles, des entretiens ou des chroniques sur la photographie parus dans des revues, des critiques d’art liées à des expositions, des écrits sur les relations entre la photographie, la littérature et le cinéma qui, saisis dans le mouvement de ces vingt dernières années, procèdent, aussi, du passage à l’ère de la dématérialisation des supports des images, leur mutation.

 

A. C.

 

Share on FacebookShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page